Les principaux lieux à visiter

 

carta.001

 

POINTS D’INTERETS   MIRADORS
  1. La Restinga
  2. El Pinar
  3. Tacorón
  4. La Llanía
  5. Malpaso et la Croix de Los Reyes
  6. Eglise de Los Reyes
  7. Phare de la Orchilla + tunnel de lave + Monument Méridien zéro
  8. El Sabinar arbre couché
  9. Verodal et les Arches
  10. El Golfo: Frontera , les Charcos et le musée de Guinea
  11. Pozo de las callosas
  12. Charco Manso
  13. Valverde
  14. La Caleta
  15. Timijiraque
  16. Rocher de la Bonanza
  17. Hotel Parador
                      

« E ». Mirador El Julan
« I ». Mirador Isora
« L ». Mirador Las Playas
« J ». Mirador Jimana
« P ». Mirador de la Peña

 

 

 

 

 

 

 

 

 


1. La Restinga
Une digue immense protège ce petit village de pêcheur devenu le fief de la plongée sous-marine. 10 centres de plongée de toutes nationalités se partagent les 12 plongeurs quotidiens privilégiés. 2 plages de sables noires permettent une farniente au soleil et à l’abri des alizés. De nombreux restaurants vous permettent d’y trouver les plats locaux et poissons fraîchement débarqués du port. Les logements particuliers dans des immeubles de 4 étages y sont nombreux.

2. El Pinar (environ 1000m d’altitude)
Des vignobles et des fermes bordent ce joli village de montagne allant de 800m à 1000m d’altitude. A la sortie du village une immense forêt de pins géants canariens.

3. Tacorón
Le lieu de prédilection des après plongées car accessible immédiatement après la dernière plongée à cause de sa faible altitude, cet endroit est un aménagement sur une pointe de lave donnant sur la Réserve Marine où vous y trouverez des piscines naturelles. Des abris en bois vous protègent du soleil et les installations vous permettent d’y faire des barbecues et autre pique-nique. Les couchers de soleil y sont fabuleux avec les nids de puffins qui se mettent à crier au lointain.

4. La Llanía (environ 1200m d’altitude)
Sur la route des crêtes, une magnifique randonnée accessible à tous niveaux proposant une balade en boucle traversant les 3 paysages typiques de l’île: pins géants, forêt primaire et cratères volcaniques. Des parcours de 3, 5 ou 7 km permettent de profiter en toute quiétude des panoramas avec un retour au parking de départ. Le mirador de la Llaña vous offrira un magnifique point de vue sur le Golf de la Frontera.

5. Malpaso/La cruz de Los Reyes (1200m à 1500m d’altitude)
Sur la route des crêtes, en suivant les indications , vous arriverez sur un parking indiquant le monument de « la Cruz de Los reyes » qui est une sculpture rouge représentant une croix . A partir de cet endroit vous avez le choix entre aller sur le sommet de Malpaso à pied (2 bonnes heures) ou bien vous y rendre en voiture par une route de terre. Au sommet à 1500m, dans les bonnes conditions vous pourrez voir les 2 côtés de l’île.

6. Le Phare de la Orchilla + tunnel de lave + Plage de la Orchilla + monument « Meridiano cero »
Avant de continuer vers le phare, une petite route de terre bifurque sur la droite. Il est nécessaire d’avoir une bonne voiture ou un 4x4 car la route est assez pénible. Au bout de ce chemin vous y découvrirez le monument du Méridien Zéro , sorte de globe terrestre entouré d’un cadre, représentant l’endroit exact ou le premier méridien a été décrété par les Espagnols au 17ème siècle avant la découverte de celui de Greenwich en 1885.
Le phare date de 1933 est complètement automatisé et n’est pas visitable mais ses alentours présente un panorama splendide avec les vagues déferlantes sur les reliefs volcaniques. Sur le parking à l’entrée du phare se trouve à 5 minutes à pied sur la gauche des ruines avec un escalier descendant vers un tunnel de lave. Ce tunnel est ouvert au public toute l’année et ne présente aucun danger . Cependant nous recommandons fortement l’utilisation d’une lampe (un téléphone portable ne suffit pas) et d’une protection pour la tête. Long de 800m, ce tunnel présente une première sortie sur un champ de lave au-delà du phare , puis une deuxième sortie directement sur la falaise au-dessus de la mer. De ce point de vue limité par une barrière de protection, vous pourrez observer le passage de bancs de dauphins!
En continuant la route de bitume après le parking du phare, vous pourrez y découvrir une plage aménagée avec des abris solaires, des wc et des piscines naturelles.

7. Ermita de Los Reyes (environ 1000m d’altitude)
Cette petite église blanche et fleurie du 16ème siècle vous accueillera gratuitement et publiquement tous les jours (hors horaires de messe). Elle y héberge la fameuse « Vierge de Los Reyes » dans une vitrine derrière l’autel. La petite histoire veut que des marins en difficulté en mer furent aidés par des bergers d'El Hierro. En guise de reconnaissance, ces derniers souhaitaient garder une vierge que les marins détenaient dans les cales de leur bateau. Le chef des marins refusa fermement. Mais à chaque fois qu'il voulait reprendre la mer, le vent ramenait le bateau sur la côte... Il se décida donc de déposer la Vierge sur l'île d'El Hierro avant de repartir à Cuba. Cette figurine de la taille d’une poupée garnie de belles étoffes et de bijoux sort de sa vitrine tous les 4 ans pour la « Bajada » (procession) durant laquelle toute l’île est en ébullition : porteurs et danseurs traversent toute l’île sur une durée d’environ un mois afin que la Vierge bénisse les villages au passage (GR 131).

8. EL SABINAR : l’arbre couché (environ 1000m d’altitude)
Symbole de l’île , ce type de genévrier de Phénicie (Juniperus phoenicea) a grandit très lentement et subit les assauts du vent, le faisant se tordre jusqu’à en toucher terre. Par cette aptitudes d’adaptation sur des terres hostiles, cet arbre peut vivre jusque plus de 1000 ans.

9. Verodal et les Arches
Cette partie de la côte est la plus sauvage de l’île. Aucune habitation n’y est présente mais les paysages spectaculaires des vagues se fracassant sur les arches créées par la mer ne cesse de nous hypnotiser. Une petite marche de 3km le long de ces arches est balisée .

10. El Golfo
C’est la partie la plus habitée et la plus cultivée de l’île. Exposée au nord, la parie du golfe de Frontera présente des températures douces et des alizés plus présents que dans le sur de l’île. De nombreuses bananeraies sous serre et fermes d’ananas y sont présentes ainsi que de nombreux vignoble.
A la sortie du tunnel creusé dans la montage, vous déboucherez sur Punta Grande où se situe le plus petit hôtel du monde (4 chambres). Si le temps le permet, vous pourrez y prendre un café en terrasse. Le long de la plage la route des plages de Frontera vous fera découvrir les différents accès pour les « Charcos » dont le fameux « charco Azul », ces endroits particuliers creusés par la mer avec des arches et des piscines naturelles. La grande piscine de la Calcosa est l’aboutissement d’une marche de 4 km le long de la côté avec de magnifiques points de vue.
L’Ecomusée de Guinea de Frontera est un endroit incontournable pour y découvrir les habitations historiques en pierre volcanique avec une visite guidée du tunnel de lave pour terminer par le centre de réhabilitation des Lézards Géants de l’île.
A Tigaday vous pourrez visiter le clocher de l’église située sur une colline a l’écart de la nef.


11. Pozo de las Calcosas
Ce hameau construit sur une immense langue de lave par des pêcheurs est des plus singuliers de El Hierro et vous donnera l'occasion de découvrir les toits traditionnels en paille qui couronnent la plupart des maisons construites en pierre volcanique. Vous pourrez également profiter de la piscine naturelle aux eaux tranquilles. Bien que l'on puisse accéder en voiture à la partie haute de la falaise, il faut emprunter un agréable petit chemin avec une vue imprenable sur l'océan et la côte sinueuse pour descendre jusqu'au village. Ce village est uniquement habité l’été.


12. Charco Manso
La descente se fait par un cône volcanique spectaculaire sur un chemin de gravier rouge. La ligne de manteau du basalte volcanique est extraordinairement belle et offre une série d'arcs naturels formés par les vagues battant contre les rochers, formant des types de geysers. La zone de baignade est une petite crique équipée d'un solarium. L'eau est limpide et la mer est calme. Le Charco Manso est l'un des endroits les plus envoûtants de l'île.


13. Valverde (environ 500m altitude)
Capitale de l’île où se trouve quelques magasins et restaurants, l’église et les éoliennes qui alimentent l’île en électricité. L’aéroport est à 15 minutes au sud de la ville ainsi que le port par lequel arrive le ferry.

14. La Caleta
Dans la ville de Valverde, au nord-est de l’île d’El Hierro, se trouvent les piscines naturelles de La Caleta, une zone de baignade idéale pour piquer une tête dans de sublimes eaux cristallines. Dans ce décor naturel envoûtant, les visiteurs pourront profiter de vastes piscines d’eau salée, dotées d’escaliers offrant un accès direct à la mer. La beauté de ces piscines est d’autant plus saisissante à marée haute, lorsque se dessine une cascade remarquable. Ses eaux claires et cristallines sont idéales pour nager, pratiquer la plongée sous-marine ou profiter d’une fantastique journée de pêche. Ici, les nuits sont baignées d’un ciel étoilé, offrant une véritable image de carte postale et une expérience des plus fascinantes.
15. Timijiraque
Vers le sud-ouest de l'île se trouve le petit noyau de Timijiraque, situé à côté d'une agréable crique de sable noir. Il est particulièrement intéressant de voir les vestiges des anciennes mines de sel, maintenant réduits aux vestiges des murs et du réservoir où le processus de concentration du sel a commencé. Timijiraque dispose d'une aire de pique-nique d'où vous pourrez profiter du paysage.

16. Rocher de la Bonanza
Ce roque émerge des profondeurs de la mer à Las Playas, avec sa forme particulière. Il s'agit d'une digue volcanique qui dépasse de la surface marine et qui, sous la nappe marine, conserve une splendide richesse de la flore et de la faune sous-marine.

17. Hotel Parador
Situé entre la montagne et la mer à Roque de Bonanza, cet hôtel isolé donne sur l'océan Atlantique depuis son emplacement sur la minuscule île tropicale de El Hierro. L'hôtel moderne Parador est entouré d'un jardin luxuriant et d'une piscine extérieure, idéale pour se rafraîchir après avoir profité du soleil des Canaries. Le Parador est l’un des derniers bâtiment de la route de las Playas. Bien que près de la Restinga à vol d’oiseau,  il faut ensuite faire demi-tour pour repartir vers un autre endroit.


LES MIRADORS

« E ». Mirador de El Julan (environ 1000m d’altitude)
El Mirador de El Julan offre une vue panoramique enivrante sur le flanc de la colline, où nous pouvons apprécier sa pente vertigineuse, qui avance à la recherche de la falaise qui embrasse la mer de Las Calmas. Nous pouvons voir des ravins naissants et une végétation rare, sur une pente de sols jeunes avec le champ de volcans de La Restinga qui ferme les yeux. Elle est constituée de piles de matériaux volcaniques d'âge intermédiaire. Les centres éruptifs ont réalisé une importante activité mixte pendant le deuxième intervalle de cette série, de telle sorte que les produits émis couvrent superficiellement tout le versant de la colline, enterrant le relief primitif qui en certains points émerge comme des îlots, et imprimant une morphologie particulière à l'ensemble.


« I ». Mirador Isora
Perché à la sortie du village d’Isora, ce mirador offre une vue spectaculaire sur la route de Las Playas et le fameux Rocher de la Bonanza.

« L ». Mirador Las Playas
En forme d’amphithéâtre, le mirador de Las Playas est un balcon donnant sur un paysage surprenant. Il se trouve au nord de l’île de El Hierro et à 20 minutes en voiture de Valverde. En face, la mer avec sa baie dentelée et vierge aux plages baignées par le dynamique Atlantique. Depuis le mirador, vous avez tout le temps du monde pour découvrir les moindres recoins du paysage. Du mirador de Las Playas, vous pouvez voir au loin l’hôtel Parador de El Hierro et le majestueux rocher de La Bonanza, et parfois même Tenerife et La Gomera.

« J ». Mirador Jimana
Ce mirador offre une vue exceptionnelle sur le Golf et Frontera.

« P ». Mirador de la Peña
Ce bijou du célèbre artiste canarien César Manrique offre des vues impressionnantes sur la Valle de El Golfo et ses rochers escarpés de plus d'un kilomètre de hauteur. Dans son intérieur, vous trouverez un restaurant proposant une carte complète de plats typiques canariens que vous pourrez déguster devant un spectacle naturel.


Excursion type à la journée selon Meridiano
El Pinar route du phare, arrêt au Mirador d’El Julan, Eglise de Los Reyes, El Sabinar, phare de la Orchilla, Tunnel de lave, Plage de la Orchilla et barbecue , Randonnée la Llanía , passage à Malpaso et Cruz De los Reyes, Coucher de soleil à Tacorón.


Liens

Office du tourisme El Hierro

Blog "Incorrigible Caméléon"

Office du tourisme des Canaries